Notre ville Madrid

Madrid, lcapitale de l’Espagne depuis 1562, est aussi le centre géographique de la péninsule ibérique. Son altitude, sa situation sur un plateau et la proximité des montagnes qui l’entourent influent sur son climat, qui se caractérise par des étés chauds et des hivers relativement froids.

Comme de juste, Madrid est une ville monumentale et fascinante, qui compte notamment un centre historique très particulier, construit durant le règne espagnol de la dynastie des Habsbourg et baptisé "le Madrid des Autrichiens". La capitale abrite aussi l’un des plus importants musées de peinture au monde, le Prado.

Même si l’offre culturelle de Madrid vaut à elle seule la visite, il s’agit aussi d’une capitale exceptionnellement animée et sa vie nocturne trépidante, où bars, cafés-théâtres et discothèques restent ouverts jusqu’au petit matin, font depuis longtemps sa réputation. Ne soyez pas surpris de vous retrouver dans un embouteillage un dimanche à 4 heures du matin, et soyez certains que la majorité des conducteurs que vous apercevrez n’est pas en route pour le travail!

AUTRES LIEUX PROCHES DE L'HÔTEL:
• Palacio Municipal de Congresos ,Campo de las Naciones - 7 km (30 minutes metro – 10 minutes taxi)
• Palacio de Congresos de Madrid, Paseo de la Castellana – 2.5 km (15 minutes metro – 7 minutes taxi )
• Estadio Santiago Bernabeu – 2.2 Km ( 15 minutes metro – 7 minutes taxi)
• Museo Thyssen - 3.5 km ( 20 minutes metro – 10 minutes taxi)
• Museo Reina Sofía - 4.5 km ( 20 minutes metro– 10 minutes taxi)
• Museo Del Prado - 4 km ( 20 minutes metro – 10 minutes taxi)
• Clínica San José – 240 m ( 3 minutes marcher)
• Clínica Ruber - 1 km ( 10 minutes marcher)
• Clínica San Camilo - 1 km ( 10 minutes marcher)

Comme il est difficile de résumer en quelques mots l’une des grandes capitales européennes…Lieux à visiter.

Le Madrid Médiéval

En commençant la promenade dans le Barrio de la Morería (quartier des Maures), qui fut le siège d’un tribunal arabe historique, vous arriverez à la Casa del Pastor (Maison du berger), première mairie de Madrid et Tolède. Le bâtiment est situé à proximité des trois places qui conforment le Madrid médiéval : la Plaza de la Paja, qui en fut le centre commercial, la Plaza de San Andrés, où se trouvait l’une des paroisses les plus anciennes de la ville, et la Plaza de Cruz Verde, où stationnaient les forces de cavalerie qui entraient dans la ville par la "Porte des Maures". Puis, en passant devant deux édifices de style mudéjar, l’église San Nicolás de los Servitas et la Torre de San Pedro el Viejo, vous arriverez à la Casa de los Lujanes, située sur la Plaza de la Villa.

Lire plus »

Le Madrid des Autrichiens

C'est le nom donné à la partie de la ville datant de l'époque où la maison des Habsbourg régnait sur l'Espagne. Ce règne commença avec Charles Quint (Charles premier d'Espagne), qui enrichit la ville de nombreux palaces et monuments. Lorsque Philippe II fit de Madrid la capitale espagnole, la ville connut une croissance remarquable. Les édifices de style Renaissance et baroque datant de cette époque sont peut-être parmi les plus pittoresques et typiques de Madrid.
Commençons notre promenade à la Puerta del Sol(Porte du Soleil), qui marque le kilomètre zéro des routes espagnoles. Cette place gaie et animée peut être considérée comme le cœur de Madrid. En continuant par des ruelles étroites et pittoresques grouillantes de monde, on arrive sur la place où est situé le Convento de las Descalzas Reales (Couvent des Déchaussées), puis, à deux pas du Palais Royal, au Monasterio de la Encarnación et à la Capitanía General, pour revenir par la Calle Mayor à la Plaza de la Villa qui abrite la Casa de la Villa, la Casa Cisneros y la Torre de Lujanes. L'impressionnante Plaza Mayor, se trouve juste derrière et l'on peut y admirer la Casa de la Panadería (Maison de la boulangerie), la Casa de la Carnicería (Maison de la boucherie), et en son centre, une statue de Philippe III.Un détour qui en vaut la peine permet de visiter la Cathédrale de San Isidro avant de reprendre la promenade en admirant le superbe bâtiment du Ministère des Affaires étrangères et la Casa de Lope de Vega, dans la Calle Cervantes.

Lire plus »

Madrid des Bourbons

C’est sous la dynastie des Bourbons et tout particulièrement sous le règne de Charles III, surnommé le "Roi Maire", que fut complété le tracé urbain et monumental de Madrid. Avant de commencer notre promenade, signalons une visite très intéressante, celle du Palacio Real, dont l’importance et la beauté méritent d’y passer une journée entière. Depuis le palais, on peut continuer ce circuit en visitant d’intéressants bâtiments officiels de l’époque. En partant de la Puerta del Sol toujours très animée, où se trouve la Casa de Correos, continuer jusqu’à la Calle Alcalá en passant devant la Casa de Postas et la Real Casa de Aduanas. Une fois dans la traditionnelle calle Alcalá, vertèbre cervicale de Madrid, on peut admirer la Real Academia de Bellas Artes, palais construit par Churrigera et dont le superbe café invite à faire une pause (notez que l’entrée y est payante). Tout près, au nº 5 de Caballero de Gracia, vous pourrez visiter l’Oratorio del Caballero de Gracia (Oratoire du chevalier de Grâce), l’un des chefs d’œuvre de l’architecture néo-classique, ou en restant dans la Calle Alcalá, au coin de la Gran Vía, l’église de San José, chef d’œuvre baroque du XVIIIème, ou encore, à l’intersection de la place Cibeles, le Palacio de Buenavista, construit en 1777 sur commande des Ducs d’Albe et qui héberge de nos jours le quartier général de l’armée.
Dans tous les cas et si le temps vous manque, ne ratez pas la partie suivante du parcours, l’un des grands classiques de la capitale. Traversez le célèbre arc de triomphe de la Puerta de Alcalá, suivez le Salón del Prado jusqu’aux fontaines les plus fameuses de Madrid, celles de Cybèle, d’Apollon et de Neptune, en terminant dans le Paseo del Prado, conçu du temps de Charles III comme une promenade arborée bordée d’édifices dédiés à la science. Tout près, vous pourrez visiter le Jardin botanique, l’Observatoire d’astronomie et la Fuente de la Alcachofa, (Fontaine de l’artichaut), réplique de l’originale de Ventura Rodriguez qui se trouve au Parc du Retiro.

Lire plus »

Le Madrid du Xixème Siècle

À cette époque, Madrid connaît un véritable bouleversement dans son urbanisme. Initié par Joseph Bonaparte, dont l’intention était d’aérer son tracé interne à l’aide d’une grande avenue, il fut poursuivi par Isabelle II, qui aménagea la Puerta del Sol, créant des boulevards et formant les quartiers de Salamanca et de la Ciudad Lineal (Ville Linéaire). On peut commencer cette promenade à la Plaza de Oriente en visitant le Théâtre Royal, puis traverser la Puerta del Sol jusqu’à la rue du Prado où se trouve l’Ateneo (Athénée), centre littéraire et artistique de la capitale, le Congrès des Députés, le Théâtre de la Zarzuela et la Banque d’Espagne.On arrive ainsi au Musée du Prado, dont la collection de peintures est l’une des plus importantes au monde et dont la visite peut prendre une journée complète. De là, on parvient au plus beau des nombreux parcs que possède Madrid, le Parc du Retiro, où se trouvent notamment le Palacio de Cristal (Palais de verre), le Palais de Velázquez et son grand lac où des barques sont proposées à la location.

Lire plus »

Le Madrid du XXème Siècle

C’est la vaste avenue du Paseo de la Castellana qui permet le mieux d’apprécier l’architecture madrilène du vingtième siècle. Sur la Plaza de Colón se trouvent les Jardins de la Découverte avec un monument à Christophe Colomb et de gigantesques sculptures couronnant par une cascade l’entrée au Centro Cultural de la Villa, où sont organisés chaque soir concerts et spectacles. De là, en suivant la Castellana vers le nord, on croise d’intéressants gratte-ciels comme les Torres de Colón, l’Edificio de la Unión et le Fénix, l’Edificio Bankunión, La Adriática, la Compañía de Seguros de Occidente, La Caixa et le Palais des Congrès et Expositions. Ne manquez pas le musée de sculptures à l’air libre situé sous le passage surélevé qui traverse l’avenue. Les travaux de rénovation réalisés dans les années 1980-1990 marquent un chapitre très spécial de l’architecture de la capitale, avec notamment le marché de la Porte de Tolède, qui occupe l’ancien marché central au poisson, le rond-point de la gare d’Atocha, où une nouvelle structure a été ajoutée à la carcasse originale en fer et en verre, et face à la gare, le Centro de Arte Reina Sofía, rénovation de l’ancien hôpital de San Carlos à l’extérieur duquel ont été ajoutées des éléments de verre. À deux pas de là, on trouve une concentration intéressante de bâtiments : la Tour Picasso, œuvre de Yamasaki culminant à 150 mètres de hauteur, l’Edificio Sollube connu pour son originalité et son esthétique, enfin la Tour Europa, de grand impact visuel tant par la structure de sa façade que par ses ornements métalliques. Il serait dommage de ne pas mentionner pour terminer un curieux « monument humain » du Madrid d’aujourd’hui, à la fois moderne et intemporel : El Rasto, marché aux puces où l’on vend de tout depuis plus de cinq siècles et qui a lieu le dimanche matin sur la Ribera de Curtidores, aux alentours de laquelle le marché s’étend dans de nombreuses rues du quartier historique. Une visite s’impose en guise de curiosité et pour découvrir le Madrid typique. Il en va de même des arènes de Madrid, appelées "Las Ventas", qui comptent parmi les plus importantes et traditionnelles de toute l’Espagne et où les meilleurs toreros se présentent chaque année. Ce sont aussi parmi les plus belles, avec une façade de style néo-mudéjar d’une grande élégance.

Lire plus »

Fêtes de San Isidro

Le 15 mai sont célébrées les Fêtes de San Isidro, saint patron de la ville, avec de nombreuses festivités typiques comme les « verbenas », les « romerías » et les plus belles corridas de l’année. Des concerts de rock et de jazz, des spectacles de théâtre et des marchés d’artisanat sont aussi organisés.

Veranos de la Villa

En juillet et août se déroule le festival d’été "Veranos de la Villa", où la municipalité organise des programmes de théâtre, de cinéma, des fêtes nocturnes en plein air et des spectacles musicaux.

Verbena de la Paloma

Du 6 au 15 août est célébrée la Verbena de la Paloma (Fête de la Colombe), l’une des fêtes les plus typiques de la ville, caractérisée par son pittoresque et le grand optimisme qui règne dans les rues. On peut y admirer les costumes typiques des "chulapas" et "chulos", figures du dandy populaire madrilène, les danses du "chotis" et les superbes châles de soie brodée, dans un véritable pot-pourri du folklore madrilène.

Exposition de Noël

Décembre clôt l’année avec l’exposition et vente de crèches et d’arbres de Noël dans des stands traditionnels sur la Plaza Mayor, un beau spectacle de lumière et de couleurs avec tout le charme et le romantisme qui accompagnent ces fêtes traditionnelles.

ARRIBA